Les alvéoles pour plus d'éfficacité : les propriétés de fabrication des balles de golf

 

Quand la science s'implique, le sport devient plus technique ! Des plumes aux prismes, voici pourquoi et comment sont fabriquées les balles de golf pour vous donner un meilleur handicap !


Pourquoi les balles de golf ont elles des alvéoles?

1/ Les balles de golf dans l'Histoire 

A l'origine, les Ecossais au XVI ième siècle avaient des balles de golf en bois.

Puis vinrent les balles de golf fabriquées avec des plumes d'oies, les plumeuses, dans un petit sac en cuir cousu, le tout mouillé. En séchant, les plumes se dilataient tandis que le cuir se resserrait. La balle de golf était donc très dure et imparfaite mais permettait tout de même un bon jeu.

Ensuite, ce fut au tour de la Gutta-Percha, balle en gomme naturelle, semi-rigide, extraite d’un arbre similaire au caoutchouc. Cela a permis d'augmenter la production car fabriquée dans des moules. Ces balles étaient lisses. Mais on s'est vite rendu compte qu'elles ne tenaient pas les trajectoires en ligne droite et allaient moins loin que les plumeuses. A force de jouer, ces balles se cabossaient et on s'aperçut qu'elles filaient droit et plus loin.

Les alvéoles étaient nées. A l'aide d'un marteau, on inséra des creux et marques diverses dans les balles.

Au début du XXème siècle, l'industriel, William Taylor, déposera le brevet du motif d’alvéoles.



2/ Les alvéoles d'aujourd'hui

Depuis lors, on ne cesse de chercher à améliorer les qualités des balles de golf.

L’aérodynamique est essentielle pour le vol des balles de golf.

La rotation de la balle ou effet Magnus allonge le vol de la balle.

Lorsqu'une balle est en rotation dans l’air, elle va interagir avec le fluide qui l’entoure. Si elle tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, elle accélère le fluide qui passe au-dessus d’elle, ce qui a pour effet d’abaisser la pression et d’aspirer  la balle vers le haut : elle peut donc voler plus longtemps.

En aérodynamique, la force qui attire la balle vers le haut est appelée "portance". Elle contre les effets de la pesanteur.

En plus de la portance, une autre force agit sur la balle : la "traînée". C’est elle qui freine sa course dans l’air.

Aujourd’hui, le nombre d'alvéoles évolue entre 300 et 500 et les balles comprennent toujours un nombre d'alvéoles pair.

Les études scientifiques ont montré, en modélisant la circulation de l’air autour des balles, que la forme hexagonale pour les alvéoles est la meilleure puisque c’est celle qui diminue le plus la force de traînée.



Mais la balle de golf la plus répandue est celle avec une alvéole circulaire.

La science de la balle de golf ayant beaucoup évolué, les scientifiques savent maintenant quel type de balle choisir selon la distance, la trajectoire ou la précision.

On peut trouver différents types de balles de golf selon les motifs d’alvéoles et leur influence sur les différentes forces appliquées sur la balle.


Comment les balles de golf sont elles fabriquées?

1/ La résine règne

La fabrication d'une balle de golf est réglementée : la balle doit peser 46 grammes pour un diamètre de 4.26 centimètres.

La résine est la reine de la composition des balles de golf pour ses 3 parties: le noyau, la coque et l'enveloppe.

Les différentes couches qui composent la balle de golf sont composées de polymères divers avec des avantages particuliers.

A l’intérieur, autour d’une bille en métal ou en verre, on trouve du caoutchouc synthétique très solide qui permet à la balle de franchir de belles distances. La partie centrale est entourée d’un polymère malléable qui ressemble au matériau des tapis de yoga, permettant ainsi d'amortir le choc sur la balle.

*Pour plus d'informations sur la fabrication des balles de golf, regardez cette vidéo YouTube en anglais:


2/ L'intérieur des balles de golf photographié

Pour votre curiosité, le photographe James Friedman s'est amusé à découper des balles de golf et à photographier le contenu pour un rendu coloré!



Site Internet de James Friedman